AU SECOURS LE PRIEURE DES MOULINEAUX S'EFFONDRE!

Ce site a pour objectif de vous alerter sur l'existence d'une page d'histoire nationale menacée de disparaître définitivement.

A 50 km de Paris, un joyau est sur le point de s'effondrer, à l'état d'abandon.

En réaction, les riverains et les habitants du village le plus proche, Poigny la forêt, ont décidé de créer fin 2012 une association loi 1901 pour  rendre possible un grand sauvetage public et populaire.

Vous  découvrirez dans les pages qui suivent la présentation  de  notre association et en en cliquant ici, le montage audio vidéo "le souffle d'Hilda" qui relate le contexte historique du Prieuré.

Si vous voulez nous aider, vous pouvez signer la pétition"liker" notre page Facebook sur laquelle vous trouverez les dernières informations, adhérez en 3 clics , ou nous contacter.

NOUVEAUTE 2018: LES MOULINEAUX SONT SUR INSTAGRAM

 

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT A L'OCCASION DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE SLM LE 13 AVRIL 2019

« Chers amis, merci d’être venus si nombreux. C’est toujours une  surprise. Merci également à celles et ceux qui ont pris la peine de verser leurs cotisation à l’entrée. 

Il y a un an jour pour jour, le 14 avril 2018, s’est présenté devant vous un nouveau bureau avec 3 engagements. Ce bureau, composé d’Hélène Charrier, Stéphane Bonnaillie et Jean Charles Masson, se représente aujourd’hui à l’exception de Mary Dezaunay, qui a repris une activité les samedis et qui a donc préféré présenter sa démission.

Avant de vous présenter les objectifs prévus en 2019 et d’accueillir de nouveaux membres pour le bureau, je vous propose de vous rappeler quels étaient nos objectifs il y a un an et de vous faire un bilan des objectifs atteints, des objectifs abandonnés ou différés et des initiatives non prévues de votre association.

Il y a un an, au cours de cette même AG, nous vous avons proposé 3 objectifs :

1 Médiatisation des travaux, des besoins de financement sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram), médias, et le site internet de l’association.

2 Solliciter les nombreuses associations et fondations qui soutiennent le patrimoine en France.

3 Rendre possible une défiscalisation des dons et des cotisations des particuliers (dispositif de rescrit fiscal).

S’agissant de la médiatisation, l’association a  communiqué 16 fois sur Facebook en 2018, j’en profite pour remercier Mary Dezaunay, très active en mai et en septembre sur FB et sur Instagram, moins connu. Au total, ces communiqués qui correspondent soit à des évènements, soit à des partages d’articles ou d’interviews, ont été vus 7783 fois. Dans les temps forts, j’invite celles et ceux qui ne l’ont pas encore entendu, à écouter l’excellente interview d’Hélène Charrier par Anne Brassie dans l’émission Perle de Culture.

Tout cela nous  permis de passer de 71 à 120 cotisants,  d’élargir notre assise géographique en région parisienne et d’intéresser nos élus. 

L’objectif 2 « Solliciter les associations et fondations du patrimoine » a été différé. Nous avons été approchés par la déléguée départementale du patrimoine qui nous a proposé un partenariat. J’ai préféré prendre le temps de réfléchir au vu de l’intérêt des institutions locales, départementales et régionales et parallèlement, de la nécessité absolue pour votre association de rester indépendante et réactive, et de l’obtention depuis du  rescrit fiscal, qui était notre troisième objectif, atteint sans coup férir,  du premier coup dans un délai record. Merci à Jean Charles Masson pour son art consommé de passer la pommade.

Au titre des initiatives, je voudrai évoquer 2 orientations importantes suggérées par l’association suivies d’effets positifs : la dématérialisation des cotisations et le périmètre à sauver.

Il y a un an, je vous ai présenté le nouveau mode de cotisation via la plate-forme leetchi. Ce moyen de paiement a été utile puisque 46% des cotisations ont été recueillies par ce biais. J’ai clôturé le compte le 31/12/2018, le nouvel outil de cotisation en ligne  est accessible sous l’onglet « adhésion ».

Dernière initiative de SLM en fin, la hiérarchisation des travaux. En décembre, à l’occasion de la première réunion de lancement des travaux, nous avons pu nous faire entendre en mettant à égalité le prieuré et l'étuve. L’orientation retenue est de lancer non pas un permis de construire  mais 2, l’un pour l’étuve et l’autre pour la chapelle, les 2 entités n’ayant pas le même statut, la chapelle a été inscrite au MH, pas l’étuve qui fait partie de l’enceinte. On verra ensuite en gestion comment ça se passe. »

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site